3:50 am - Saturday, November 25 2017
Home / News / Conseil formé pour lamélioration des conditions en salle de classe

Conseil formé pour lamélioration des conditions en salle de classe


Quatorze Néo-Écossais qui seront responsables de l’amélioration de l’environnement d’enseignement et d’apprentissage dans les classes de la Nouvelle-Écosse ont été choisis afin de former le Conseil pour l’amélioration des conditions en salle de classe.

Les neuf enseignants membres du conseil ont été choisis par les directeurs généraux des conseils scolaires, en collaboration avec les membres du personnel des conseils scolaires. Les directeurs généraux ont soumis leurs candidats au gouvernement et au Syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse aujourd’hui, 7 mars.

Le gouvernement a également confirmé que ses trois candidats sont un élève, un parent et une conseillère en orientation.

Des représentants du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et du Syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse assureront la coprésidence du conseil.

« Il s’agit d’une première pour notre province, souligne Karen Casey, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Le conseil reflète les points de vue des personnes qui sont les plus proches du système d’éducation, soit les enseignants, les parents et les élèves. Des changements significatifs sont impossibles sans leurs points de vue et leurs conseils. »

Les membres du conseil sont :
— Sean Barker, Antigonish Education Centre
— Mélanie Belliveau, École acadienne de Pomquet, comté d’Antigonish
— Cheryl Bourque-Wells, Drumlin Heights Consolidated School, Argyle, comté de Yarmouth
— Elizabeth Brideau-Clark, Bayview Community School, Mahone Bay
— Michael Cosgrove, Dartmouth High School
— Melanie Morrissey, Bible Hill Junior High School, comté de Colchester
— Reagan O’Hara, Avon View High School, Windsor
— Kerri Lynn Power, Memorial High School, Sydney Mines
— Rachel Ross-Mantley, Central Spryfield Elementary
— Myles Fox, élève de la 10e année au Cobequid Educational Centre, Truro
— Amy MacKinnon, parent, comté de Shelburne
— Pamela Doyle, conseillère en orientation à Lockview High School, Fall River
— Joan Ling, directrice générale du Syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse et coprésidente du conseil
— Sandra McKenzie, sous-ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et coprésidente du conseil

Le conseil gérera un investissement de 20 millions de dollars sur deux ans pour aborder les enjeux liés aux conditions en classe qui ont été cernés par les enseignants, notamment la collecte de données, les classes complexes, la taille des classes à tous les niveaux et la politique d’assiduité des élèves. Les coprésidentes nommeront un animateur neutre qui travaillera avec le comité. Une disposition permet également la nomination d’un arbitre dans le cas où les coprésidentes ne peuvent pas s’entendre sur une recommandation.

Près de 800 enseignants ont présenté une demande pour devenir membres du conseil. Les enseignants auront d’autres occasions, par le travail du conseil, de participer et d’échanger leurs idées.

La première rencontre du conseil aura lieu le 21 mars. Les recommandations initiales du conseil doivent être soumises au plus tard le 28 avril.

Les biographies des membres du conseil peuvent être consultées au www.ednet.ns.ca/fr/classroomcouncil.


POUR DIFFUSION :

     Quatorze Néo-Écossais qui seront responsables de

l’amélioration de l’environnement d’enseignement et

d’apprentissage dans les classes ont été choisis afin de former

le Conseil pour l’amélioration des conditions en salle de

classe.

     Le conseil est formé de neuf enseignants choisis par les

directeurs généraux des conseils scolaires, ainsi que d’un

élève, d’un parent et d’une conseillère en orientation nommés

par le gouvernement. Des représentants du ministère de

l’Éducation et du Développement de la petite enfance et du

Syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse assureront la

coprésidence du conseil.

     Karen Casey, ministre de l’Éducation et du Développement de

la petite enfance, affirme qu’il s’agit d’une première pour la

Nouvelle-Écosse, et que le conseil reflète les points de vue des

personnes qui sont les plus proches du système d’éducation. Elle

souligne que des changements significatifs sont impossibles sans

les points de vue et les conseils des enseignants, des parents

et des élèves.

     Le conseil gérera un investissement de vingt millions de

dollars sur deux ans pour aborder les enjeux liés aux conditions

en classe qui ont été cernés par les enseignants, notamment la

collecte de données, les classes complexes, la taille des

classes à tous les niveaux et la politique d’assiduité des

élèves.

     Les biographies des membres du conseil peuvent être

consultées au www.ednet.ns.ca/fr/classroomcouncil.

Source: Release

About Haligonia Editors

See news happening near you? Tell us. Click here to email our team.

 

The views and opinions expressed in this content are those of the author and do not necessarily reflect those of haligonia.ca.

You might also like...

Sign_Ped

Crosswalk Safety Action Day is Nov. 29

The Halifax Regional Municipality is once again reminding drivers and pedestrians to practise safe crosswalk...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *