7:33 am - Monday, November 20 2017
Home / News / Le Québec et la Nouvelle-Écosse : Plus que jamais, ensemble pour le français

Le Québec et la Nouvelle-Écosse : Plus que jamais, ensemble pour le français


S’inscrivant dans la foulée de leur étroite collaboration, les gouvernements du Québec et de la Nouvelle-Écosse ont signé aujourd’hui 20 décembre un nouvel Accord de coopération et une Déclaration portant sur la francophonie canadienne, témoignant de leur engagement envers la francophonie canadienne et de leur détermination à assurer la pérennité du français et des diverses cultures d’expression française.

Pour la première fois, les deux gouvernements s’engagent formellement à augmenter leur contribution financière respective. En effet, celle-ci passera d’une moyenne annuelle de près de 30 000 $, au cours des cinq dernières années, à 50 000 $ pour chacune des cinq prochaines années. Ces sommes, dorénavant inscrites dans l’Accord, serviront à financer des initiatives structurantes et novatrices, notamment dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse, de la culture, du tourisme, de la petite enfance, de l’économie et de l’immigration.

Le ministre de la Nouvelle-Écosse et le ministre du Québec souhaitent intensifier leur coopération pour la vitalité de la langue française et s’engagent, à cet effet, à se rencontrer au moins une fois tous les deux ans afin d’échanger et de faire le point en matière de francophonie canadienne ainsi que pour discuter des priorités d’action qui auront été cernées par les acteurs, notamment la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse.

« En établissant des priorités communes, la Nouvelle-Écosse et le Québec accueillent davantage de possibilités de partenariats pour le renforcement des collectivités, affirme Michel Samson, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse. Cet accord aidera les organismes communautaires francophones à échanger de l’information et des connaissances d’expert sur des projets qui font la promotion de la langue française et qui aident la communauté acadienne et francophone à faire entendre sa voix au sein de la francophonie mondiale. »

« Nous sommes fiers d’être un partenaire égal au gouvernement du Québec dans le renforcement de notre culture francophone dynamique. »

« La signature de ce nouvel accord s’inscrit dans notre volonté commune de renforcer nos liens et d’unir nos forces pour faire progresser le français, souligne M. Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne. Nous sommes près de 10 millions de francophones et de francophiles à l’échelle du Canada. En nous unissant pour faire résonner le français, celui-ci devient plus légitime; il s’affirme et prend sa place, ce qui constitue un atout pour l’ensemble des Québécois. »

« Ensemble, regardons vers l’avenir et faisons du Canada un pays où la langue française est objet de fierté. »

En signant cette déclaration sur la francophonie canadienne, les gouvernements du Québec et de la Nouvelle-Écosse reconnaissent le rôle clé qu’ont joué les francophones dans la fondation et la construction du Canada d’aujourd’hui et leur importance pour le Canada de demain. Ils s’engagent à travailler à la promotion, à la protection, à la pérennité et à la vitalité du français au Canada, en exerçant un leadership commun au sein de la francophonie canadienne.

Ils porteront haut et fort la langue française en tant que valeur identitaire et gage d’avenir pour notre pays par la prise de mesures concrètes visant notamment à maintenir le poids démographique des francophones au Canada et à encourager l’offre active de services en français.

« Nous nous réjouissons de cette entente entre le Québec et la Nouvelle-Écosse, d’autant plus que les priorités d’action correspondent aux enjeux cernés dans le plan d’action de la communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse, affirme Ghislain Boudreau, président de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse. Ce financement permettra à nos organismes d’accroître la collaboration et le partenariat avec des organismes du Québec et, au bout du compte, c’est l’ensemble de notre réseau associatif qui s’en trouvera renforcé. »

Cette démarche s’inscrit dans un vent d’engagement fort envers la langue française, qui trouve un écho dans tout le pays. En effet, le Québec a signé une déclaration similaire avec le gouvernement de l’Ontario, en novembre 2014, et plus récemment, avec les gouvernements du Manitoba, du Yukon et du Nouveau-Brunswick.


POUR DIFFUSION :

     Les gouvernements du Québec et de la Nouvelle-Écosse ont

signé aujourd’hui (20 décembre) un nouvel Accord de coopération

et une Déclaration portant sur la francophonie canadienne,

témoignant de leur engagement envers la francophonie canadienne

et de leur détermination à assurer la pérennité du français et

des diverses cultures d’expression française à l’échelle du

Canada.

     Les deux gouvernements augmenteront leurs contributions

financières respectives, d’une moyenne annuelle de près de 30

mille dollars au cours des cinq dernières années, à 50 mille

dollars pour chacune des cinq prochaines années.

     Le financement dans le cadre de l’Accord de coopération

sera offert aux groupes communautaires francophones afin de

financer des initiatives structurantes et novatrices, notamment

dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse, de la culture,

du tourisme, de la petite enfance, du développement économique

et de l’immigration.

Source: Release

About Haligonia Editors

See news happening near you? Tell us. Click here to email our team.

 

The views and opinions expressed in this content are those of the author and do not necessarily reflect those of haligonia.ca.

You might also like...

1510962708169

(Arrested) Nova Scotia RCMP Internet Child Exploitation Unit is asking for your assistance to locate 27-year-old Aaron Byron Cumberland

Update: Last evening at approximately 10:30 p.m., Aaron Cumberland turned himself in to the Halifax Regional...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *