Février 2017, Suivi des recommandations publiées dans les rapports de 2013 et 2014


Dans son rapport de février 2017, publié aujourd’hui, 22 février, le vérificateur général Michael Pickup a noté des améliorations significatives de la part du gouvernement de la Nouvelle-Écosse dans l’implantation de recommandations effectuées au cours des audits complétés précédemment.

“Avec un taux de 72 pourcent de réalisation, cette année constitue la meilleure performance jusqu’à maintenant et je suis très satisfait de voir les changements prendre forme.”

Le vérificateur général a effectué un suivi sur les 321 recommandations et promesses effectuées en lien avec ses 22 audits et a déterminé que 232 d’entre elles avaient été complétées. Ces 22 audits sont ceux publiés en 2013 et 2014. Ceci résulte d’un effort ciblé par les dirigeants du gouvernement, ainsi que tous les membres du service civil de pair avec la surveillance du Comité des comptes publics.

“J’encourage le gouvernement à continuer de faire de ces changements une priorité et de poursuivre dans la lignée des bons résultats obtenus jusqu’à maintenant car ceux-ci permettent de favoriser un meilleur gouvernement pour les Néo-Écossais.

“C’est aussi encourageant que 9 organisations du gouvernement aient rempli tous leurs engagements. Les dirigeants de ces organisations doivent être reconnus pour cet accomplissement et pour avoir démontré que le changement est possible.”

Même si le vérificateur général est satisfait des résultats globaux, il a mentionné être toutefois troublé qu’un petit nombre d’organisations ne performent pas aussi bien pour remplir leurs engagements et par conséquent, que les services aux Néo-Écossais ne puissent pas être améliorés aussi rapidement dans certains secteurs clefs.

“Il est préoccupant que la Régie de la Santé de la Nouvelle-Écosse ait seulement implanté deux des sept recommandations effectuées en 2014 en lien avec l’utilisation des salles d’opération et des rapports sur les temps d’attente pour les chirurgies.

“La Nouvelle-Écosse possède le plus long temps d’attente, à travers le Canada, pour les chirurgies des genoux et des hanches. La Régie de la Santé n’a pas encore donné d’informations aux Néo-Écossais sur les objectifs concernant le temps d’attente auquel ils pouvaient s’attendre dans le futur.”

M. Pickup a mentionné qu’il reconnait les défis que représente le rassemblement de neuf Régies de la Santé en une seule et qu’il y a beaucoup de travail en cours pour une approche provinciale.

“La Régie de la Santé se doit de dire aux Néo-Écossais quand elle planifie terminer l’implantation des recommandations afin qu’ils puissent comprendre quand et comment la pire performance au Canada sera améliorée.”

Le vérificateur général est aussi concerné par la lenteur des progrès du ministère des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure dans les changements à effectuer résultant de l’audit du Département de la mécanique.

L’audit de 2013 comportait 35 recommandations afin d’améliorer les contrôles que M. Pickup trouvait relativement simples et faciles à implanter mais, jusqu’à maintenant, les résultats sont insatisfaisants.

“Je suis déçu que près de la moitié des engagements n’ont pas encore été complétés et crois que le niveau d’inaction sur les changements promis témoigne d’une performance faible.”

Le vérificateur général a aussi mentionné son inquiétude vis-à-vis le manque d’achèvement sur des promesses critiques faites par le Tri-County Regional School Board sur l’amélioration de la surveillance des résultats des étudiants.

“Deux ans après notre audit, le Tri-County Regional School Board n’a pas encore complété le travail nécessaire qui permettrait de comprendre les raisons pour lesquelles les élèves sous leur surveillance se situent sous la moyenne.”

Le Tri County Regional School Board doit compléter ce travail car cela met l’emphase sur l’amélioration des résultats scolaires. Les résultats publiés pour 2016 démontrent que les étudiants du Tri-County sont toujours sous la moyenne.

Un court vidéo, un sommaire d’une page ainsi que la totalité du rapport de 57 pages sont disponibles à www.oag-ns.ca (en anglais seulement).


POUR LES DIFFUSEURS :

     Dans son suivi de février sur les recommandations émises

dans les rapports de 2013 et 2014, le vérificateur général

Michael Pickup déclare que le gouvernement a rempli 72 pourcent

des engagements promis provenant de ces audits, c’est la

meilleure performance du gouvernement jusqu’à maintenant.

     Il donne le crédit aux dirigeants du gouvernement et à tous

les membres du service civil pour leurs efforts et l’amélioration

de la façon dont fonctionne le gouvernement au bénéfice de tous

les Néo-Écossais.

     Par contre, il mentionne qu’un petit nombre d’organisations

échoue encore à adresser des recommandations importantes qui

permettraient d’améliorer le fonctionnement du gouvernement.

Il mentionne que la Régie de la Santé de la Nouvelle-Écosse, en

particulier, doit améliorer ses efforts dans la publication de

ses objectifs relatifs aux délais d’attente pour des chirurgies.

Ces délais sont parmi les pires au Canada.

     Un court vidéo, un sommaire d’une page ainsi que la totalité

du rapport sont disponibles à www.oag-ns.ca (en anglais

seulement).

Source: Release

February 2017 Report on Followup of 2013 and 2014 Recommendations

HRP kept busy with two notable events